Actualités

Reliant le site des 330 logements sociaux de Yirimadio à la RN 6 au niveau du ” virage de Waraba Ticho ” sur une distance de 2,2 km, cette route a été préfinancée par la SEMA-sa pour un montant de 2,1 milliards de FCFA. Elle apportera sécurité et quiétude aux populations riveraines. L’ouvrage a été inauguré hier jeudi 18 septembre, par le ministre de l’Urbanisme et de l’habitat, Mahamadou Diarra en présence de plusieurs personnalités dont directeur général de l’OMH, Modibo Kadiogué.

Le partenariat public-privé entre l’Etat du Mali et la Société d’équipements du Mali (SEMA-sa) se poursuit de belle manière pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Ce partenariat se situe dans le cadre du programme de réalisation des logements sociaux que l’Office malien de l’habitat et la société immobilière SEMEA-sa ont signé le 25 juillet 2006, une convention portant sur la réalisation d’un programme de 406 logements dont 76 unités à Samé et 330 à Yirimadio. L’accès à ce dernier site s’est par la suite révélé très difficile, en raison de l’état de dégradation avancée des voies et de l’insécurité due à l’absence d’éclairage public.

Fort de ce constat et suite aux différentes requêtes des habitants, un projet d’aménagement de ladite voie a été soumis à la 31ème session du conseil d’administration de l’OMH, qui a marqué son accord pour la prise en charge des travaux. Ces travaux, qui ont été préfinancés par la SEMA-sa, portent sur le bitumage, le drainage des eaux pluviales, la réalisation des ouvrages de franchissement et l’électrification de la voie de raccordement des deux sites. Ils ont coûté 2, 144 milliards de FCFA hors taxe. Un montant qui sera remboursé par l’Etat sur deux ans.

Le ministre de l’urbanisme a adressé une mention spéciale à la SEMA-sa qui a pu réaliser les travaux en six mois pour un délai prévisionnel de huit mois. Il a aussi remercié les structures techniques de l’Etat comme la direction nationale des routes, celle de l’urbanisme et de l’OMH qui ont contribué au projet.

Auparavant, le président de l’Association des promoteurs immobiliers du Mali (APIM) Moussa Coulibaly, au nom de la SEMA-sa, dira que par cette route, la corporation vient de démontrer sa capacité à relever les grands défis. Pour cela, la société s’est appuyée sur un réseau d’entreprises partenaires, de fournisseurs de matériaux et d’institutions de financement notamment la Bank Of Africa. M. Coulibaly a profité de l’occasion pour rappeler que la mobilisation des ressources financières adaptées constitue encore le principal goulot d’étranglement à la pleine promotion du secteur de l’habitat. Il dira que la stratégie mise en place à travers le partenariat public-privé constitue une avancée notoire. Cependant, le président de l’APIM de noter que la majeure partie de nos concitoyens sont exclus du financement de l’habitat. Il a donc invité les institutions de financement à s’impliquer davantage dans les stratégies de mobilisation des ressources et de renforcement d’un fonds de garantie afin de permettre à un plus grand nombre d’accéder au crédit acquéreur.

Le premier adjoint au maire de la commune VI, Ténémakan Koné, le chef du village, N’Tjo Diarra ainsi que le représentant des bénéficiaires, Boubacar Camara ont remercié la SEMA-sa et le ministère pour cette route qui, avec l’éclairage public et les caniveaux, va contribuer à réduire l’insécurité et faciliter l’écoulement des eaux pluviales dans la zone.